Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d'expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n'engagent que leurs auteurs.

 

À ce jour
0
0
1
6
6
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !
132. Sarah

Moi, Sarah, 42 ans, j’ai été victime de violences sexuelles étant mineure.

J’ai subi pendant un an des attouchements de mon beau père de 10 ans à 11 ans jusqu’au moment où l’acte allait être le final… Je me suis sauvée avant le viol proprement dit. Force courage. J’ai trouvé et me suis enfuie et oser appeler au secours. Un membre de ma famille qui n’a pas hésité et m’a crue. M’a porté secours et m’a protégée le temps de prévenir mon père qui lui ne se doutait de rien…. s’en est suivi de longues années de souffrances de peur de honte mais à ce jour et je le crie haut et fort stop à ces violences sexuelles nous sommes les victimes…. nul n’a le droit de briser une vie et même si on les considère malades je m’y refuse. Tout être est maître de soi et chacun choisi son chemin aucune excuse ni de pitié… A tout ceux qui ont vécu ce mal soyez fort et battez vous pour que ce mal ne gagne pas … Et battons nous pour aidé ceux qui n’arrivent pas. Dénoncer…..

J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.