Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d'expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n'engagent que leurs auteurs.

 

À ce jour
0
0
1
6
6
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !
82. Sandra
Moi Sandra E., je me suis faite violer à 9 ans par un professeur de danse me préparant a l’entrée du concours de danse l’Opéra de Paris Garnier et son partenaire… Torturée, attachée et violée par les deux pendant 6 mois , d’ailleurs même après mes reports elle possède toujours un site internet où elle  affirme  que sa vision de la danse est une discipline fétiche du plaisir ! Ils m’ont aussi influencés à me faire baptiser, me dénigrant outrageusement de ne pas être baptisée catholique… J’ ai été placée par eux dans une école catholique pendant 6 mois où j’étais la seule non baptisée et la seule à ne pas avoir le droit aux récréations sous prétexte de devoir apprendre mon catéchisme… Horrible, suivant mes reports plus de 30 ans plus tard , la police m’a approchée de manière ignoble en disant qu’ils avait plus de 30 cas sur la table et qu’ils s’y intéresseraient s’ils avaient le temps avant les vacances, la première question pour me mettre a l’aise étant, est-ce que la raison de votre plainte est d’intérêt pécuniaire ? Sous prétexte de la loi de prescription rien n’a été fait malheureusement , mon problème ne s’arrête pas là ! Je me suis faite violer par d’autres, puis j’ai exprimé à la police de m’être retrouvée dans des hôtels en Belgique en fin des années 80 durant un spectacle dans lequel j’étais employée à l’âge de 11 ans aprox, ma chambre d’hôtel a été visitée par des hommes inconnus et je me souviens seulement me réveiller à côté d’eux tout transpirante, la police n’a pris aucun compte de cela car je suis incapable de me rappeler quel hôtel ou de savoir qui étaient ces hommes, il aurait été facile de trouver peut-être au travers de la production! Enfin, pour le dernier j’ai reporté un autre homme qui m’a violée à 13 ans et séquestrée, toujours au travers du « cercle » de la danse mais il a possédé un club à Paris où tout le show business va… Alors il est intouchable ! Pas de chance pour moi ! Maintenant j ‘essaye de faire abolir cette loi de prescription ! Mais certains y tiennent trop à leur bordel général organisé il semblerait !
J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.