Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d'expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n'engagent que leurs auteurs.

 

À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !
25. Julie

Moi Julie V., j’ai été victime d’agression sexuelle de la part de mon cousin. J’avais 17 ans, il approchait de la trentaine, marié, père de famille, conducteur de bus scolaire. J’ai porté plainte dès que possible, il a obtenu 3 mois… avec sursis. Ce qui a été impossible à prouver, c’est que je ne suis pas sa seule victime, d’autres cousines et d’autres enfants et adolescents ont subi ses vices. En dix ans je n’ai pas passé une journée sans y penser. Je suis devenue anorexique et je suis tombée dans la dépression (syndrome de Cotard) à la suite de cette agression. Cela fait dix ans et je sors à peine sortie aujourd’hui de l’enfer dans lequel mon cousin m’a plongé.

J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.