Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d'expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n'engagent que leurs auteurs.

 

À ce jour
0
0
1
6
0
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !
128. Hermine

Moi, Hermine, j’ ai été victime de violences physiques à l’ âge de 5 ans par mon cousin germain et de violences sexuelles à 12 ans par un cousin de 2° degré.

Mon cousin germain a eu une carrière d’agresseur sexuel intra familial avec condamnation aux assises pour viols sur ses trois filles. Aucune reconnaissance des faits par sa mère et ma grand-mère maternelle.

Mon cousin éloigné maternel a été jeté hors de ma famille paternelle ( famille maternelle décédée) quand au décès de sa mère je suis sortie du déni ; il a fallu deux révélations néanmoins pour que ma famille sorte du déni.
Lorsque ma famille a écrit pourquoi elle le jetait dehors, il a écrit qu’il n’ avait rien fait et à moi et à ma famille.
J’ai renoncé à toute judiciarisation au vu de la violence de la justice ( logique d’ impunité qui imprègne la loi française dès qu’un enfant est victime).

Graves dysfonctionnements à tout niveau de l’ état français quant à la protection de l’enfance même en 2016.
Bravo pour votre initiative mais pitié unissez-vous ( mémoire traumatique, stop aux violences sexuelles, mfpf , sos viol ; etc……) pour faire enfin bouger toute la société.
merci!
J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.