Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d'expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n'engagent que leurs auteurs.

 

À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !
129. Gisèle

Moi, Gisèle, j’ai été victime de violences sexuelles étant mineure.

8 ans. Attouchements subis par le frère de mon père. La dernière fois à 14 ans : si tu dis ce que je t’ai fait je te tue = toute une vie ruinée je n’ai pas trouvé l’aide dont j’ai besoin encore aujourd’hui. Merci j’ai allumé la radio ce matin et je me décide à témoigner. Mon agresseur est décédé à l’àge de 31 ans. Pour moi le plus beau jour de ma vie. C’était la punition de Dieu. Cela avait commencé avant mes 8 ans puisque ce jour là je suppliais maman de me laisser aller avec elle car je me sentais en danger mon oncle étant à la maison. Elle a refusé et vous connaissez la suite. Vous écrire est une véritable souffrance. Ma vie de couple est un désastre. La seule chose positive : mes 4 enfants, ma grande richesse.
Encore merci pour m’avoir permis d’écrire.

J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.