Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d'expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n'engagent que leurs auteurs.

 

À ce jour
0
0
1
6
6
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !
166. Giovanni

C’est le témoignage d’un papa en colère et d’une famille à genoux mais pas résignée, décidée à se battre.
En novembre 2016, mon jeune fils âgé de 14 ans, handicapé à 80%, a été violé dans son établissement scolaire IME par un ado de 12 ans multirécidiviste du fait. Viol avec circonstances aggravantes, menaces et coups. Le viol a été constaté par un médecin légiste, deux dépôts de plaintes une pour viol et une contre l’établissement pour manquement grave sur personne vulnérable, un an d’enquête de gendarmerie, le dossier est au parquet de T. et le procureur a demandé un complément d’enquête sur l’auteur des faits.
Depuis son viol, mon fils à développé une bipolarité, il est suivi par un psychiatre dans un autre IME.
En attendant une décision de justice, nous nous battons jour après jour pour qu’il puisse se reconstruire, refaire confiance à l’adulte et à lui-même : c’est un drame épouvantable tout le monde est impacté mais nous nous battons pour lui.

J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.