Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d'expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n'engagent que leurs auteurs.

 

À ce jour
0
0
1
6
6
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !
121. Didine

Moi, Didine, 72 ans, j’ai été voctime de violences sexuelles de 3 ans et demi à 4 ans et demi par mon grand-père.

Ma maman étant en maison de repos, c’est à mes grands-parents que j’ai été confiée. Il y avait également ma tante son mari ma grand-mère et mon père venait me voir régulièrement. Mon grand-père m’emmenait  promener loin de la maison pour son forfait je n’ai pas été violée au sens strict du mot mais ai subi des attouchements et dû lui faire des fellations. Je n’ai jamais pu en parler par peur et pour ne pas faire de peine à mes parents mais pour d’autres raisons mes parents se sont fâchés avec eux et depuis l’âge de 11 ans je ne les ai jamais revus. Des voisines assez jeunes s’étaient plaintes qu’il essayait de les regarder lorsqu’elles étaient un tant soit peu dénudées il avait tout de même mauvaise réputation mais on ne m’a jamais posé aucune question. J’ai eu beaucoup de mal à vivre ma sexualité une fois adulte pour moi tout était sale. J’ai réussi a en parler à une psy il y a à peu près 6 ans et quelquefois je me demande encore où est la réalité si cela c’est bien passé ou si je n’ai inventé. L’émission de ce matin m’a bouleversée et c’est pour cela que je témoigne.

J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.