A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
13. Stéphanie
Moi, Stéphanie, ai été violée par mon père à l'âge de 5 ans et élevée dans un climat incestueux. A l'âge adulte, je me suis posée la question d'une action en justice. Sans témoin oculaire au moment du viol, terrifiée à l'idée de revoir mon agresseur, intimidée par la technicité de l'appareil judiciaire et peu soutenue par mon entourage dans cette démarche, j'ai fini par renoncer à me battre devant les tribunaux. J'ai choisi de couper les ponts avec une partie de ma famille pour me reconstruir...
Lire
48. David
Moi, David E., j'ai été violé à partir de l'âge de 6 ans et pendant plus de 10 ans par un proche de ma famille avec la complicité de sa femme et de ma famille. Ma mère à profité des conséquences psychologiques (inhibition) pour me faire signer des documents lui permettant de s’enrichir et elle m'opprimait pour me faire taire. J'ai déposé plusieurs plaintes, d'abord pour les abus, ensuite parce que ma famille m'agresse et me menace encore actuellement. J'ajoute que la justice (avocats, polici...
Lire
20. Véronique
Moi, Véronique B, j'ai subi des violences psychiques, physiques et sexuelles, dès mon plus jeune âge, par plusieurs prédateurs et prédatrices. Je n'ai pas pu porter plainte, car quand ce passé est remonté, à la surface, il y avait prescription. J'ajoute que je me suis engagée, dans un long et douloureux travail de reconstruction, auprès de professionnels formés. Je suis fière de celle que je suis devenue et d'apporter ma contribution pour faire avancer notre cause. J'atteste sur l'honne...
Lire
117. Marie-Helene
Ma sœur a été violée par mon père, qui était magistrat. Ma sœur avait 4 ans de plus que moi et ne m'a rien dit. Elle a fait de très nombreuses tentatives de suicide de l'âge de 18 ans jusqu'à sa mort à 39 ans. Je n'ai su ce qui lui été arrivé que 10 ans après sa mort. Ma mère, qui était mourante, m'a dit textuellement : " Ta sœur était une putain qui a forcé ton père a coucher avec elle"... La, j'ai compris le malheur de ma sœur... J'atteste sur l'honneur la véracité des faits évoqués. ...
Lire
96. Yaelle
Moi, Yaelle, 54 ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineure. J'avais 3 ou 4 ans lorsque tout a commencé, le père de ma nounou, alors âgé de 70 ans a eu des attouchements répétés sur moi, je n'étais qu'une toute petite fille.... A 8 ans, ma famille déménage dans une autre région. Mon père et sa soeur avaient fait construire chacun une maison... l'une à côté de l'autre. Mes parents travaillaient beaucoup, et le mari de ma marraine (!!! la soeur de mon pè...
Lire
156. Lisa
Moi, Lisa, j'ai été violée par mon beau père de l'époque à l'âge de 10 ans. Un soir d'été, une première fois par pénétration digitale dans la salle de bain alors qu'il devait me passer de l'après soleil. Mon frère dormait, ma mère partie. Et, deux heures plus tard dans mon lit, la totale. J'ai fait une amnésie post traumatique pendant 3 ans. À 13 ans, je ne me suis souvenue seulement de la première partie de soirée. J'ai tout gardé pour moi, par peur, par honte pendant 3 ans. Puis quand j...
Lire
103. Claire
Je témoigne ici de deux faits dont j’ai le souvenir très net, très précis, que je n’ai jamais occultés. Il y a d’autres souvenirs plus flous dans ma mémoire, et plus anciens. Le jour de Noël, alors que j’avais dix ans, ma mère m’a envoyée avec ma cousine de neuf ans chercher du chocolat à la pâtisserie. Nous nous réjouissions beaucoup, riions sur le chemin. Au débouché d’une allée piétonne déserte que nous venions de traverser (il n’y avait pas d’habitations à cet endroit), nous a...
Lire
58. Nathalie
Moi, Nathalie, j'ai été violée par 2 personnes dans mon enfance. La première à 5 ans par un voisin de mes grand-parents qui nous gardait parfois quand ils devaient s'absenter. La seconde à l'age de 12-13 ans, par mon frère et cela a duré une année. Je n'en ai parlé à personne jusqu'à mes 40 ans où étant au bout du rouleau j'envisageais sérieusement de mettre fin à mes jours. Un ami est venu à mon secours et m'a aidée a digérer tout ça. Le chemin a été long mais aujourd'hui je peux me pro...
Lire
8. Martine
Moi Martine W., âgée de 59 ans, j'ai de 5 ans à 12 ans , été régulièrement sexuellement agressée par mon père. Très malade à l’âge de 7 ans, on m’a envoyée dans un sanatorium à la montagne pendant 3 mois où l'on m’a « gavée » pour me faire grossir. Je suis rentrée. Tout a recommencé, mais je n'ai plus vomi. Comme si cela ne suffisait pas, plus tard, alors que ma vie était sentimentalement très chaotique et que j'étais amnésique concernant cet inceste, j'ai parfois confié ma fille à mes pa...
Lire
64. Eliane
Moi Eliane, 62 ans, j'ai été victime de deux tentatives de viol à 6 ans par mon grand-père paternel, et ai trouvé la force de résister... et de me taire... A 19 ans, je faisais mettre mon premier pédophile (mon chef du mini-club) sous les verrous. Depuis lors, par le biais de mon cabinet d'orthophonie ouvert à 22 ans puis de mon Centre ouvert 3 ans plus tard à Marne- la-Vallée en 1978, je n'ai jamais cessé le combat. Seules deux analyses m'ont aidée à surmonter l'enfer. A 42 ans, dans mon aut...
Lire
164. Séverine
Moi, Séverine, 43 ans, j'ai subi des violences physiques et viols a répétition de 4 ans et demi à 12 ans par mon père adoptif. Etant né sous X, j'ai été adoptée a l'âge de 16 mois : mes parents adoptifs ont divorcé quand j'avais 4 ans 1/2. Mon père a obtenu la garde exclusive puisque ma mère a était reconnue coupable de violences physiques à mon encontre. Je n'en parle jamais, j'ai été replacée très tôt en foyer. A l'âge de 7 ans, en pension d’abord et c'est une institutrice qui non sans diff...
Lire