A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
6
6
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
2. Adèle
Moi, Adèle, j'ai été victime d'attouchements entre 5 et 8 ans, de la part de mon beau-père, durant les deux grossesses de ma mère. Puis il a arrêté, de peur que je parle, et s'est mis à me battre pour finir de me terroriser. Ma mère n'a jamais pris ma défense, a longtemps refusé de me croire, puis a jugé que ça n'était pas un acte "grave" et a fini par épouser ce pédocriminel, plutôt que de le quitter ou de porter plainte. J'ai sombré très jeune dans la toxicomanie la plus dure et ça n'est ...
Lire
128. Hermine
Moi, Hermine, j' ai été victime de violences physiques à l' âge de 5 ans par mon cousin germain et de violences sexuelles à 12 ans par un cousin de 2° degré. Mon cousin germain a eu une carrière d'agresseur sexuel intra familial avec condamnation aux assises pour viols sur ses trois filles. Aucune reconnaissance des faits par sa mère et ma grand-mère maternelle. Mon cousin éloigné maternel a été jeté hors de ma famille paternelle ( famille maternelle décédée) quand au décès de sa mère j...
Lire
151. Denis
Moi, Denis, 58 ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineur. Vers l’âge de 10 ans, sous prétexte d’éducation sexuelle, il y a eu les travaux pratiques d’anatomie intime, le père et la mère à poil dans leur lit. C’était il y a bientôt 50 ans, et j’ai un souvenir visuel très précis du pubis maternel, et d’un retour angoissé dans ma chambre. Il était pharmacien, lui et sa femme n’ont pas l’excuse de la débilité de bretons arriérés et incultes. Il s’agit de pornographie, de ...
Lire
104. Marie
Moi, Marie, aujourd’hui âgée de 37 ans ai été agressée sexuellement à l’âge de 6 ans. J’étais invitée chez ma meilleure amie à jouer chez elle avec une autre amie de notre lotissement. Pendant une partie de cache-cache - c’est moi qui devais les chercher – son père m’a appelée et m’a fait rentrer dans sa chambre. Il m’a demandé de me déshabiller et de m’allonger sur son lit. J’étais surprise. Je ne comprenais rien. Il s’est allongé sur moi, frotté contre moi et je me souviens surtout qu’i...
Lire
86. Natacha
Moi, Natacha, 38 ans, J'ai été victime de violences sexuelles à 12 ans, par mon père. J'ai décider de le dénoncer quand j'ai vu qu'il s'en prenait aussi a mes petites soeurs. Ma famille a eu du mal à me croire, c'était un bon père de famille... Après sa condamnation (3 ans) il es revenu chez nous, ma mère voulait quand même qu'on reste une famille et tout oublier. Moi j'ai glissé dans la délinquance, la drogue, la dérive... J'ai ensuite été placée dans une famille d'accueil. Le déclic a ét...
Lire
77. Eric
Moi, Eric 48 ans, j'ai subi des violences sexuelles de la part de mon beau père de l'âge de neuf à onze ans. Puis j'ai été soumis sexuellement pendant deux ans à un homme qui était mon maître d'internat. Je ne savais pas que tout ceci était une anormalité. Le maître d'internat me disait "Je ne te ferais jamais de mal, aie confiance". Et moi je le croyais. Il m'initia aux actes sexuels et pour m'amadouer encore plus il me fera prendre de la drogue. Puis au bout de deux ans, il disparût me lais...
Lire
100. Régine
Moi, Régine, 58 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de l'âge de deux ans (et même avant), jusque l'âge de 11 ans, par trois membres masculins qui ont abusé de mon corps d'enfant, parfois jusqu'à ce que je m'évanouisse sous le poids de mon agresseur, sentant la mort dans mes poumons. Ma mère, peut-être trop fragile, ou bien trop égoïste, ne m'a jamais protégée, allant jusqu'à m'accuser d'être responsable de ce qui m'arrivait, menaçant de se mettre une balle dans la tête à cause de moi...
Lire
160. Francoise
Moi, Françoise, 60 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de la part de mon frère aîné, de quatre ans de plus. Je me suis sentie très seule avec ce vécu, et chaque fois que j'ai voulu en parler on ne m'a pas accueillie et parfois rejetée. Je n'ai pas trouvé de soutien et j'en cherche toujours. J'atteste sur l'honneur la véracité des faits évoqués.
Lire
49. Guy Pascal
Moi, Guy Pascal R, j’ai été victime de diverses agressions sexuelles et viols depuis la petite enfance, de la part de plusieurs personnes (y compris des femmes) : ces personnes, au courant des agressions subies, pensaient toutes "venir se servir" soit en pensant "faire du bois de l'arbre mort", soit en pensant que j'étais « un enfant vicieux ».  C'est ce dernier argument qui a été retenu pour m'expulser du cycle scolaire après avoir été durant 4 ans l'objet sexuel d'un enseignant (de 8 à 12 a...
Lire
24. Catherine
Moi, Catherine V., j'ai été victime d'attouchements à l'âge de 12 ans par un ami de mes parents. Sous le choc, j'en ai parlé à une amie qui m'a aussitôt dénoncé à cette personne et à son épouse qui sont allés se plaindre à mes parents. Ils ne m'ont pas cru. J'ai du  présenter mes excuses et accepter qu'il me serre contre lui. Étreinte durant laquelle il m'a dit que si j'avais besoin de faire l'amour, il était là. J'ajoute que six ans plus tard, mes parents ont réalisé que je n'avais pas me...
Lire
13. Stéphanie
Moi, Stéphanie, ai été violée par mon père à l'âge de 5 ans et élevée dans un climat incestueux. A l'âge adulte, je me suis posée la question d'une action en justice. Sans témoin oculaire au moment du viol, terrifiée à l'idée de revoir mon agresseur, intimidée par la technicité de l'appareil judiciaire et peu soutenue par mon entourage dans cette démarche, j'ai fini par renoncer à me battre devant les tribunaux. J'ai choisi de couper les ponts avec une partie de ma famille pour me reconstruir...
Lire