A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
151. Denis
Moi, Denis, 58 ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineur. Vers l’âge de 10 ans, sous prétexte d’éducation sexuelle, il y a eu les travaux pratiques d’anatomie intime, le père et la mère à poil dans leur lit. C’était il y a bientôt 50 ans, et j’ai un souvenir visuel très précis du pubis maternel, et d’un retour angoissé dans ma chambre. Il était pharmacien, lui et sa femme n’ont pas l’excuse de la débilité de bretons arriérés et incultes. Il s’agit de pornographie, de ...
Lire
171. M.
Moi, M., 48 ans, j'ai été victime une première fois entre 3 et 5 ans, d'abus sexuels, de la part d'un oncle. Puis victime d'un autre oncle (son frère) à l'âge de 8 à 9 ans. Et encore victime à l'adolescence de la part du deuxième mari de ma mère. J'ai été condamnée, en 2015, pour avoir tué ce dernier. Je l'ai tué, effectivement. Je l'ai tué et j'ai appelé moi-même la police pour leur dire ce que je venais de faire. J'ai effectué ma peine de prison, je suis désormais "libre". Certes, je...
Lire
123. Monique
Je me prénomme Monique,agée de 67ans. A 8 ans un prêtre, ami de la famille aimait bien m'asseoir sur ses genoux et me tripoter. Je ne comprenais pas pourquoi il faisait celà. Puis à 12 ans, en l'absence de ma mère hospitalisée pour un cancer, un proche m'a coinçée contre une table pour me pénétrer. Il n'a pas réussi. Cela m'a bouleversée .A la mort violente de ma soeur, il y a 10 ans, tout a fait surface. Cet abuseur sans aucun consentement s'est accaparé une partie des biens de celle-ci. J'a...
Lire
68. Valérie pour C.
Moi, Valérie, je suis maman de 4 enfants. Mon petit dernier C. âgé de 4 ans, été gardé depuis plus d' un an par une nourrice agréée. Elle a un fils de 14 ans qui a violé mon bébé à plusieurs reprises. Il nous a tout dit, c'est un petit bonhomme très courageux. Je comprends mieux maintenant certains comportements qu' il avait depuis quelques mois. Elle le savait puisque C. lui avait dit mais elle n'a rien dit. C'est horrible à vivre. Elle exerçait des violences sur lui que nous ne pouvons pas ...
Lire
1. Isa
Moi, Isa, j'ai été victime entre l'âge 8 et 10 ans d'attouchements et de viol par deux oncles différents, je n'ai jamais avoué cela à personne de la famille car j'avais trop la honte et aussi la peur de ne pas être cru , je faisais des cauchemars et j'ai durant ma "vie" d'ado eu beaucoup de souci de santé inexpliqués, et le sexe était un sujet tabou, j'ai eu beaucoup de dépressions successives, même au médecin je n'ai jamais rien avoué, comme si j'étais responsable de leurs actes. J'ai fumé, ...
Lire
167. Jean-Michel
Moi, Jean-Michel, 55 ans, j'ai été victime de violences sexuelles à 9 ans par notre mère. Notre mère était née en 1930 d'un inceste du 2° type (cf. Françoise Héritier) et a joué dès 14 ans le rôle de mère en élevant son frère de 18 mois et sa soeur de 7 ans, ce qui ressemblait à une famille à 4. Nous sommes début janvier 2002. Notre mère est morte d’une cirrhose alcoolique en 1990 et il y a 8 mois, nous avons perdu notre père d’un cancer non traité. En octobre 2011, Didier mon aîné de 2...
Lire
138. Ophélie
Moi, Ophélie, j'ai été victime d'attouchements de 12 à 16 ans par mon beau-père de l'époque. Cela a commencé par une chamaillerie dans le couloir et une main glissée sous mon tee-shirt et qui est allée fouiller mes seins d'ado, puis un trou dans le mur de la salle de bain et un œil voyeur, des livres pornos oubliés délibérément sur le bureau et puis le jour de son mariage avec ma mère, il est venu se coucher près de moi en pleine nuit, il me disait que sa fille à lui lui manquait et qu'il ne ...
Lire
32. Géraldine
Moi, Géraldine P., j'ai été abusée et violée de l'âge de 3 ans jusqu'à l'âge de 9/10 ans, il y a bien sûr eu des moments de répits pendant cette période. C'est une histoire complexe sur le plan psychologique. J'ai été victime de mon oncle pédophile pendant cette partie de ma vie, ensuite il est mort, et j'ai refoulé. C'est à l'âge de 24 ans que les souvenirs ont refait surface, j'ai aujourd'hui 38 ans, j'avais accouché de mon fils quelques mois auparavant, lorsqu'un jour, en jouant avec lui,...
Lire
3. Lydia
Moi, Lydia D-C, j’ai été violée de l'âge de mes 10 ans à l'âge de mes 15 ans par mon beau-père, cousin germain de mon père. J’ai réussi à en parler à un médecin à l'âge de 12 ans (sans qu'il m'aide), puis à mon prof de français, à 14 ans (qui me conseilla d'en parler à quelqu'un d'autre et de déposer plainte, ce que je fis). J'en parlais à une amie de mon père. En 1982, une plainte a été déposée. Elle a été classée sans suite. J’ai aujourd'hui 48 ans et je continue à souffrir des conséquenc...
Lire
142. Martine
Moi, Martine, 60 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de mes 2-3 ans à mes 10-11 ans, par mon grand-père maternel. Aujourd'hui, en rupture avec mes enfants, mon époux m'a quittée. La naissance de mes petites-filles a fait surgir la terreur que j'avais enfouie, j'ai vu en chaque homme un pédophile qui les menaçait. J'ai eu la chance de trouver un psychanalyste qui m'aide à parler et à me reconstruire. Ma famille refuse d'entendre les raisons du comportement "hystérique" que j'ai eu....
Lire
72. Raphaele
Moi, Raphaele, 47 ans, ai subi des viols de la part de mon entraineur de tennis de l'âge de 11 ans à l'âge de 14 ans, dans les vestiaires la première fois de façon violente puis dans le local à balles. J'ai voulu mourrir, j'ai sombré dans la boulimie et l'anorexie et j'ai vécu comme une morte vivante pendant plus de 20 ans. Les mots sont venus très tard malgré les psychothérapies et à plus de 30 ans j'ai voulu déposer mais c'était trop tard. Bien que je pensais être seule, j'ai découvert il y...
Lire