A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
6
6
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
36. Elodie
Moi Elodie K. peu avant mes 10 ans - avec mon meilleur copain nous avons été abordé par un homme d'une quarantaine d’année au volant d'une voiture de sport - nous l'avons suivi et bien qu'il ait été déçu en réalisant que il n'y avait pas 2 jeunes garçons mais une fille et un garçon... bref  mon camarade et moi avons du pratiquer fellations - caresses et baisers/ y avait pas de violence juste un dégoût et un malaise double : mon camarade m'avait fait jurer de rien dire aux parents alors j'en a...
Lire
39. Joëlle
  Moi, Joëlle B, 61 ans. A 12 ans j’ai vécu l’inceste avec mon père pendant que ma mère était à la maternité pour la naissance de ma soeur. (j’étais jusqu’alors fille unique) Il n’y avait pas de brutalité, mais séduction et emprise. J’ai pu refuser la fellation (rebutée par l’odeur) mais pas le cunnilingus. Au bout de quelques jours j’ai voulu en parler à ma mère qui m’a répondu : Je sais. Papa m’a tout dit. Tu avais tout fait pour ça. Mon père était quelqu’un de très apprécié, il ...
Lire
125. Anne
Moi, Anne, 40 ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineure. J'étais au collège de P. en 6e, j'avais 11 ou 12 ans. J'étais en avance côté puberté, j'avais déjà mes règles depuis un an, des seins lourds, des poils pubiens, je mesurais entre 1m60 et 1m65. Mais je ne connaissais rien au sexe, ni même au flirt. Je n'avais jamais eu de petit ami. Le père de ma meilleure amie était un genre de gourou menant des séances de spiritisme. Il avait beaucoup d'influence sur ma mère, qui s...
Lire
95. Corinne
Moi, Corinne, 47 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de l'âge de 9 à 11 ans par un grand-oncle par alliance. Lorsque j'en ai parlé, ma mère m'a traitée de menteuse pour des raisons alimentaires. Elle m'a humiliée, prostituée à cet homme. Elle m'a fait regarder le film où Jacques Brel jouait un instituteur accusé à tord, en me disant devant ses amis et mon frère, à quel point c'était moche de mentir. J'ai réussi a lui échapper toute seule, avec l'aide de sa femme à lui, ma merveilleus...
Lire
153. Yann
Moi, Yann, 49 ans, je me suis rappelé il y a quelques mois avoir été victime d'attouchements de la part d'un pédophile (homme d'une quarantaine d'années ? prénommé Gérard) alors que j'avais 11 ans. J'étais en vacances dans les Alpes (dans un hôtel à Pra Loup) avec mon père, sa seconde femme, mon frère et les deux enfants de cette dernière. J'étais fragilisé par le divorce de mes parents (qui ne se passait pas bien et dans le cadre duquel nous étions avec mon frère confrontés aux non-dits et...
Lire
150. Christine
Moi, Christine, 61 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de 11 à 17 ans par mon beau-père. Ma mère s'est remariée avec un prêtre ayant quitté la prêtrise pour se marier avec elle. Je suis l'aînée de quatre enfants. J'ai été abusée sexuellement de 11 à 17 ans. Environ, car j'ai fait un déni qui a duré jusqu'à mes 45 ans. Cet homme est mort dans un accident de voiture. C'était un tyran domestique pour ma mère et mes frères et soeur. Quand j'ai essayé de parler à ma mère, vers mes 50 ans...
Lire
158. Mireille
Moi, Mireille, 41 ans, atteste avoir subi des attouchements puis des viols de la part d'un voisin de 11 à 15 ans lorsque mes parents étaient absents et à qui ceux-ci m'avaient confiée suite à sa proposition de garde d'enfant en leur absence. Par la suite, je certifie avoir subi des attouchements par un psychiatre qu'il qualifiait d'aide thérapeutique alors que j'étais en grande souffrance et fragilité psychologique à 17 ans. A 25 ans j'ai entrepris une procédure judiciaire qui a duré 11 ans,...
Lire
114. Victoire
Moi, Victoire, j'ai été abusée par un membre de ma famille, mon demi-frère, j'avais dans mes souvenirs 15 ans environ. Ce dernier en a fait autant ailleurs et surtout a violé plusieurs de mes enfants et neveux et nièces c'est un pédocriminel qui sévit toujours et est un gradé de la police ! Ma mère savait et l'a protégé. Elle m'a fait quitter la maison, je dormais chez des amies et ensuite j'ai quitté la maison. En ce qui concerne mes enfants et mon cas aucune plainte n'a aboutie, détourné...
Lire
136. Axelle
Moi Axelle, 49 ans, j'ai été violée à l'âge de 5 ans par le fils d'un ami de mes parents, alors adolescent. J'ai tout ignoré de ce viol pendant 25 ans. Jusqu'à l'âge de 30 ans, j'ai la plupart du temps évité les hommes, en tout cas j'évitais les rapports sexuels, sans comprendre pourquoi. Je pensais que j'attendais l'homme de ma vie. J'étais attirée par certains mais au moindre baiser, j'étais envahie d'un profond dégoût, je pensais que c'était du au fait que "ce n'était pas le bon" et je m...
Lire
121. Didine
Moi, Didine, 72 ans, j'ai été voctime de violences sexuelles de 3 ans et demi à 4 ans et demi par mon grand-père. Ma maman étant en maison de repos, c'est à mes grands-parents que j'ai été confiée. Il y avait également ma tante son mari ma grand-mère et mon père venait me voir régulièrement. Mon grand-père m'emmenait  promener loin de la maison pour son forfait je n'ai pas été violée au sens strict du mot mais ai subi des attouchements et dû lui faire des fellations. Je n'ai jamais pu en p...
Lire
72. Raphaele
Moi, Raphaele, 47 ans, ai subi des viols de la part de mon entraineur de tennis de l'âge de 11 ans à l'âge de 14 ans, dans les vestiaires la première fois de façon violente puis dans le local à balles. J'ai voulu mourrir, j'ai sombré dans la boulimie et l'anorexie et j'ai vécu comme une morte vivante pendant plus de 20 ans. Les mots sont venus très tard malgré les psychothérapies et à plus de 30 ans j'ai voulu déposer mais c'était trop tard. Bien que je pensais être seule, j'ai découvert il y...
Lire