A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
103. Claire
Je témoigne ici de deux faits dont j’ai le souvenir très net, très précis, que je n’ai jamais occultés. Il y a d’autres souvenirs plus flous dans ma mémoire, et plus anciens. Le jour de Noël, alors que j’avais dix ans, ma mère m’a envoyée avec ma cousine de neuf ans chercher du chocolat à la pâtisserie. Nous nous réjouissions beaucoup, riions sur le chemin. Au débouché d’une allée piétonne déserte que nous venions de traverser (il n’y avait pas d’habitations à cet endroit), nous a...
Lire
57. Virginie
Moi Virginie, maman d'une petite fille de 3 ans à l'époque qui vous raconte des choses atroces que son papa lui aurait faites classée sans suite une première fois c'est à 6 ans après beaucoup de soucis psychologiques et cauchemars nocturnes que Julie réavoue d'autres horreurs commises par son père tous sont d'accord experts psy école thérapeute témoignages mais pas de traces et son père nie en bloque on essuie un deuxième classement pour manque de preuves suffisamment caracterisées et ma...
Lire
40. Val
Moi, Val G: à l'âge de 12 ans je suis partie en vélo faire un tennis avec un ami. En l'attendant un homme est venu me trouver à pied pour demander son chemin. Lorsque je me suis tournée pour lui indiquer la rue il s'est jeté sur moi et m'a violée. J'en ai parlé à ma maman et nous sommes allées à la police. Recidiviste pour la 3 ème fois, auteur de 6 viols et 16 agressions sexuelles, il a été condamné à 7 ans de prison et est sorti après 6. J atteste sur l'honneur la véracité des faits.
Lire
140. Muriel
Muriel, 47 ans. J'avais 9 ans. J'ai été abusée par un de mes oncles maternels. La mémoire s'était effacée jusqu'en janvier dernier. Je suis suivie en thérapie. L'originalité de la situation est que depuis que je sais pour moi, je mène une "enquête" familiale qui m'emmène de surprise en surprise. De multiples victimes dans cette famille, des pédophiles sur plusieurs générations… Un déni familial, un château de cartes où rien ne bouge. Une de mes tantes dit que je suis "folle", que je dis des m...
Lire
172. Carla
Moi, Carla, je suis maman de victime qui a été livrée au pédocriminel par la justice. Il y a 2 ans, malgré les preuves la justice, a décidé de donner ma fille de 4 ans a son père en garde exclusive. Depuis je n'arrive pas a récupérer un simple droit de visite et d'hébergement car en 2018, des signalements de professionnels ont fait état d'atrocités que ma fille subit, ces signalements ont été ignorés. Nous sommes en 2019 et la justice soutient et encourage la pédocriminalité. Carla...
Lire
166. Giovanni
C'est le témoignage d'un papa en colère et d'une famille à genoux mais pas résignée, décidée à se battre. En novembre 2016, mon jeune fils âgé de 14 ans, handicapé à 80%, a été violé dans son établissement scolaire IME par un ado de 12 ans multirécidiviste du fait. Viol avec circonstances aggravantes, menaces et coups. Le viol a été constaté par un médecin légiste, deux dépôts de plaintes une pour viol et une contre l'établissement pour manquement grave sur personne vulnérable, un an d'enquê...
Lire
118. Valérie
Je suis Valérie, j'ai 43 ans. Mon histoire est très courte. Une soirée comme les autres où nos parents absents, nous ont laissé sous la garde d'un proche de la famille. Nous le connaissions depuis plusieurs années. Comme souvent, nous chahutons, mes deux frères, moi, avec ce proche. J'ai alors 11 ans, et aucune conscience d'un éventuel aspect sexuel de mon corps. Le chahut déborde un peu, le proche "dérape", au point que son index s'engouffre violemment dans mon vagin. L'index reste un te...
Lire
158. Mireille
Moi, Mireille, 41 ans, atteste avoir subi des attouchements puis des viols de la part d'un voisin de 11 à 15 ans lorsque mes parents étaient absents et à qui ceux-ci m'avaient confiée suite à sa proposition de garde d'enfant en leur absence. Par la suite, je certifie avoir subi des attouchements par un psychiatre qu'il qualifiait d'aide thérapeutique alors que j'étais en grande souffrance et fragilité psychologique à 17 ans. A 25 ans j'ai entrepris une procédure judiciaire qui a duré 11 ans,...
Lire
52. Zahia
Moi, Zahia K. certifie par la présente avoir été la victime de viols et d'attouchements par des amis de mes parents, notamment. Les souvenirs remontent à la petite enfance donc je pense avant et après ma rentrée en primaire. Ces actes ont été commis avec la complicité passive de mes parents et notamment ma mère qui m'emmenait auprès d'un oncle pour de l'argent. Dans la culture maghrébine, il est difficile de parler de sexe, de sexualité, du corps de la femme et cette hypocrisie m'a longte...
Lire
26. Ludovic
Moi, Ludovic ai été violé de l âge de 12 à 16 ans par mon voisin. Je n'étais pas la seule victime mais les autres étaient etrangers ou étaient majeurs lors de la plainte. Il a été juge et a pris 3 mois de prison et 5 ans de sursis. Je n'ai reçu aucune indemnité. J'ai 38 ans et cela a bousillé ma vie, j'ai abusé de mon fils en état de dissociation (maladie scysofrene). Je suis toujours en procès pour avoir une indemnité de mon bourreau. Et j'attend mon jugement. Je certifie sincère cet arti...
Lire
44. Françoise
Moi, Françoise P. J'ai été violée par mon frère ado puis par mon père jusqu'à 10/11  ans. La honte et le silence, un secret lourd à porter. Ces agresseurs ont fait 3 autres victimes. J'atteste sur honneur la véracité des faits évoqués.
Lire