A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
160. Francoise
Moi, Françoise, 60 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de la part de mon frère aîné, de quatre ans de plus. Je me suis sentie très seule avec ce vécu, et chaque fois que j'ai voulu en parler on ne m'a pas accueillie et parfois rejetée. Je n'ai pas trouvé de soutien et j'en cherche toujours. J'atteste sur l'honneur la véracité des faits évoqués.
Lire
56. Adrien
Moi, Adrien H, j'ai subi à 13 ans des attouchements sexuels et une fellation par un chef scout devenu ami de la famille, dans le cadre d'un voyage privé dans le désert en Californie. Mes parents ont suspecté quelque chose au retour et réussi à me faire parler. Une plainte à été déposée et il a été condamné deux ans plus tard par contumace à 18 mois de prison. J'ajoute que pendant 10 ans j'ai essayé de savoir s'il avait été arrêté sans r...
Lire
100. Régine
Moi, Régine, 58 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de l'âge de deux ans (et même avant), jusque l'âge de 11 ans, par trois membres masculins qui ont abusé de mon corps d'enfant, parfois jusqu'à ce que je m'évanouisse sous le poids de mon agresseur, sentant la mort dans mes poumons. Ma mère, peut-être trop fragile, ou bien trop égoïste, ne m'a jamais protégée, allant jusqu'à m'accuser d'être responsable de ce qui m'arrivait, menaçant de se mettre une balle dans la tête à cause de moi...
Lire
131. Manu
Moi, Manu, 64 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de 8 à 12 ans, par mon frère de 6 ans mon aîné. Mes parents ne se sont rendus compte de rien. Mon autre frère a subi les mêmes attouchements répétés, et même 50 ans après, il n'a même pas souhaité que l'on en parle entre nous ! Après l'arrêt de ces attouchements, je me suis orienté vers la cigarette et la bière (donc vraiment jeune !). Puis des excès sont apparus et à 35 ans, j'ai eu un cancer, notamment dû à ces excès... A l'is...
Lire
107. Hélène
Pas beaucoup de témoignages en ce jour... Je décide d'apporter le mien. L'année de mes 11 ans, j'ai été violée plusieurs fois par mon directeur de colonie de vacances à Pornic en juillet 1980. Je m'en suis souvenu en 2009 alors que j'étais en vacances dans la région de Pornic. "Tiens, je m'étais dit que je ne reviendrai plus ici. ah oui, je me rappelle que le directeur de la colo avait voulu que je lui montre mes seins." Et puis tout est revenu petit à petit comme un puzzle trouble qui se ...
Lire
146. Evelyne
Evelyne, 40 ans. 1984, maison d'été familiale. J'ai 8 ans, mon cousin 16 ans prétexte un jeu pour m'entraîner dans cette chambre maudite qui a vu la mise à mort de mon innocence. Peur, incompréhension, silence et on continue notre journée, on rigole...puis ce "souvenir" se cimente dans un coin de ce qui reste de mon cerveau brisé. Crise en pleine nuit, rejet de contact avec les autres et du changement physique... Je veux être transparente, je me cache, fantomatique. Retour de consci...
Lire
122. Sandrina
Je me prénomme Sandrina et j'ai 48 ans. En 1978, quelques jours avant de rentrer en 6ème au collège P. FORT de C., je suis allée avec une copine devant l'établissement scolaire pour consulter les listes de constitution des classes. Le gardien du collège est venu à notre rencontre et nous a proposé de rentrer manger des glaces. Il nous a alors enfermées dans son appartement et nous a contraintes à des attouchements. Ma copine m'a demandé de ne pas en parler, elle était terrorisée à l'idée que ...
Lire
97. Fanny
Moi, Fanny, 40ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineure. J'ai connu de multiples violences dans ma famille. A 13 ans, j'ai fini en foyer, c'est là, qu'un éducateur (il avait dans les 40/50 ans) a abusé de moi plusieurs fois. Il m'a même retrouvée quand j'avais 20 ans , je vivais en foyer jeunes travailleurs. Tellement mal dans ma peau, que j'ai des problèmes de santé qui m'isole totalement. Je ne peux même plus travailler à cause d'une acné sévère sur le visage. J'ai suivi u...
Lire
9. Susannah
Moi, Susannah, norvégienne, j'ai été droguée et violée a des multiples reprises l'année de mes 15 ans par mon beau-père et d'autres de ses copains, il était aidé par sa copine qui disposait des médicaments Résultat : Pas d'études donc pas de métier intéressant Grave dépression non détecté à l'époque Tentative de suicide par noyade Problèmes de concentration Vie de femme détruite Rôle de mère difficile à tenir Grave dépression non détecté à l'époque Ayant retrouvé les premières sou...
Lire
86. Natacha
Moi, Natacha, 38 ans, J'ai été victime de violences sexuelles à 12 ans, par mon père. J'ai décider de le dénoncer quand j'ai vu qu'il s'en prenait aussi a mes petites soeurs. Ma famille a eu du mal à me croire, c'était un bon père de famille... Après sa condamnation (3 ans) il es revenu chez nous, ma mère voulait quand même qu'on reste une famille et tout oublier. Moi j'ai glissé dans la délinquance, la drogue, la dérive... J'ai ensuite été placée dans une famille d'accueil. Le déclic a ét...
Lire
84. Isabelle
Moi, Isabelle, 50 ans, j'ai été victime de violences sexuelles entre 2 ans et 6/7 ans. Mon père nourricier était l'agresseur (placée 15 jours après ma naissance dans cette famille). Il est difficile de raconter l'irracontable... Je commence tout juste à me relever de ce traumatisme qui a dirigé une grande partie de ma vie. Je suis tombée en grave dépression à l'âge de 25 ans, j'ai perdu quasiment toutes mes dents (le nom de mon agresseur était en consonance avec 'dent'...anorexie...fibromyalg...
Lire