A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
51. Déborah
  Moi, Déborah, j'ai 24 ans, je vous partage mon témoignage, l'enfer et le combat que je mène depuis que j'ai été victime d'inceste. Mon cauchemar a commencé lorsque j’avais 7 ans. Le bourreau de ces viols que je subissais quasiment tous les jours n’est autre que mon cousin germain qui était aussi mon parrain. Il est âgé de 8 ans de plus que moi. Au moment des faits, il vivait encore chez sa mère, ma tante que j’aimais tant, celle qui était la sœur ainée de mon père. Je la considér...
Lire
30. Chloé
Moi, Chloé, je me sens encore effrayée. J'avais 15 ans, élevée parmi des adultes. Je n'en avais jamais peur, je ne parlais presque qu'avec des personnes ayant 15 ans de plus que moi. C'est pour ça que je lui ai fait confiance. Il avait le double de mon âge, m'a promis une soirée avec son groupe. J'ai passé une nuit dans un camion, enfermée avec lui. Je ne l'ai dit à personne, j'avais peur, j'avais honte. Ma mère l'a su en lisant mon journal de l'époque et m'a poussé à porter plainte. J'a...
Lire
130. Joëlle
Moi, Joëlle, 57 ans, j'ai été victime de violences sexuelles à 7 ans par un voisin et son père. Tout d'abord, je me permet de conseiller fortement aux adultes ayant subi une atteinte à leur intimité/intégrité physique et morale d'aller consulter un psychiatre ou psychanalyste SPECIALISEE pour ENFANTS, peu importe votre âge. Mon témoignage a comme but de contribuer à changer la loi sur la prescription concernant la période butoir pour dénoncer porter plainte contre ces criminels. Que l'on p...
Lire
90. Nathalie pour K.
Je ne suis pas la victime, c'est mon fils aujourd'hui âgé de 4 ans, qui est victime de son père depuis un an. Nous sommes le samedi 7 mars 2015, K. va pour la première fois chez son papa (il a 3 ans et n'a rencontré son père qu' une dizaine de fois une heure par mois en lieu neutre). C'est un petit garçon tout pâle que je retrouve, en pleurs, il refuse tous contacts avec ses frères et soeurs. Il dit avoir mal "aux fesses". Le lundi je me rends chez son médecin traitant qui diagnostiquer...
Lire
116. Fabienne
Moi, Fabienne, 51 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de 9 à 13 ans par mon beau-père. Quand nous l'avons dit, ma mère ne nous croyait pas, mes 2 soeurs et moi. Ma soeur ainée (15ans) et moi-même (13 ans) avons quitté le foyer maternel pour aller vivre chez notre papa. Après 4 ans, adultes, nous sommes retournées voir ma mère qui ayant des doutes (avérés) concernant ma demi-soeur (sa fille) de 3 ans a divorcé et nous avons porté plainte. Il y a 3 ans, par facebook, j'ai eu contact a...
Lire
143. Hélène
Moi, Hélène, 55ans, j'ai été victime d'actes pédophiles (attouchements sexuels) de la part de mon grand-père paternel dans la maison familiale chaque été. Mon premier souvenir remonte à mes 4 ans mais un souvenir plus ancien m'est revenu : je suis sans doute encore plus jeune car un ou une adulte m'installe sur les genoux de mon grand-père qui au prétexte de chatouilles glisse sa main dans ma culotte, au vu et au su de tout le monde. Le dernier souvenir se situe à mes 11ans, la techniqu...
Lire
148. Laetitia
Moi, Laetitia, 25 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de la part de mon père pendant ma jeunesse. J'ai fais de l'amnésie traumatique jusqu'à mes 16 ans, puis à l'âge de mes premiers rapports sexuels tout est revenu, petit à petit. S'en est suivi 4 longues années de troubles comportementaux alimentaires (boulimie) et de dépression. Puis à nouveau, je fais semblant que tout va bien, que rien n'est arrivé. Je n'ai pas porté plainte, je ne le ferai pas, je parle d'ailleurs toujours à m...
Lire
54. Véronique
Moi, Véronique R., j’ai été abusée par mon père entre 3 ans et 7 ans. Parce que ces faits se sont déroulés dans ma petite enfance, je les ai occultés pendant plus de 30 ans. Ma scolarité a été un désastre et j’ai quitté l’école à 15 ans.  J’ai été toxicomane pendant plus de 10 ans et il m’a fallu m’expatrier, loin de ma famille pour arrêter la drogue.   Je suis revenue en France j’avais 30 ans passé, porteuse d'une hépatite C dont j'ai guéri en 2012. Il m’a fallu des années pour réapprendre à...
Lire
87. Laetitia
Moi, Laetitia, 37 ans, j'ai été victime de violences sexuelles jusqu'à mes 26 ans, par mon beau-père. Jusqu'à mes 22 ans, je n'ai jamais osé en parler. Puis l'éloignement géographique m'a permis de m'ouvrir car j'ai vu d'autres fonctionnements familiaux et ai pu me développer personnellement. Le déclencheur de la démarche judiciaire fut la naissance de ma fille. Au dépôt de plainte la majorité de ma famille m'a tourné le dos et ne m'a pas crue. Pourtant d'autres témoignages se sont ajouté...
Lire
8. Martine
Moi Martine W., âgée de 59 ans, j'ai de 5 ans à 12 ans , été régulièrement sexuellement agressée par mon père. Très malade à l’âge de 7 ans, on m’a envoyée dans un sanatorium à la montagne pendant 3 mois où l'on m’a « gavée » pour me faire grossir. Je suis rentrée. Tout a recommencé, mais je n'ai plus vomi. Comme si cela ne suffisait pas, plus tard, alors que ma vie était sentimentalement très chaotique et que j'étais amnésique concernant cet inceste, j'ai parfois confié ma fille à mes pa...
Lire
102. Emilie
Moi, Emilie, aujourd’hui âgée de 39 ans, j’ai été victime d’une violence sexuelle. J’avais 5 ans. Un voisin qui avait entre 16 et 18 ans m’a demandé de venir le rejoindre dans le garage et il m’a violée. Je n’ai pas osé parler. Ma mère qui m’a vue prostrée dans ma chambre ne m’a posé aucune question, ne sais pas inquiétée les jours suivants de me voir aussi muette, perturbée …
Lire