A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
35. Patricia
Moi Patricia, j'ai été victime de mes premiers souvenirs à 5/6 ans et cela a cessé à 20ans 1/2. J'ai subi de l'attouchement, agressions sexuelles dont une (un proche et un ami à lui) viols (x2) et des violences psychologiques. J'ai vécu très longtemps avec la honte me collant à la peau et l'oubli, le déni pour beaucoup des agressions vécues. Il m'a fallu de longues années pour sortir de ma tête la longue liste et dire une à une les agressions subies par des très proches ou amis de la famil...
Lire
8. Martine
Moi Martine W., âgée de 59 ans, j'ai de 5 ans à 12 ans , été régulièrement sexuellement agressée par mon père. Très malade à l’âge de 7 ans, on m’a envoyée dans un sanatorium à la montagne pendant 3 mois où l'on m’a « gavée » pour me faire grossir. Je suis rentrée. Tout a recommencé, mais je n'ai plus vomi. Comme si cela ne suffisait pas, plus tard, alors que ma vie était sentimentalement très chaotique et que j'étais amnésique concernant cet inceste, j'ai parfois confié ma fille à mes pa...
Lire
29. Isabelle
Moi, Isabelle, je tiens à apporter le témoignage suivant : Le cousin germain de mon père a été soupçonné dans deux affaires de viols avec meurtres ; cet individu travaillait dans une entreprise de travaux publics à l'international ; il avait été condamné à mort en Arabie Saoudite pour viol ; son patron l'avait rapatrié pour lui éviter le supplice. Le premier meurtre a eu lieu en 1966 à Toul (meurtre de la ferme du Mordant), il avait été soupçonné. Le second, en 1969. Ce cousin venait...
Lire
57. Virginie
Moi Virginie, maman d'une petite fille de 3 ans à l'époque qui vous raconte des choses atroces que son papa lui aurait faites classée sans suite une première fois c'est à 6 ans après beaucoup de soucis psychologiques et cauchemars nocturnes que Julie réavoue d'autres horreurs commises par son père tous sont d'accord experts psy école thérapeute témoignages mais pas de traces et son père nie en bloque on essuie un deuxième classement pour manque de preuves suffisamment caracterisées et ma...
Lire
148. Laetitia
Moi, Laetitia, 25 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de la part de mon père pendant ma jeunesse. J'ai fais de l'amnésie traumatique jusqu'à mes 16 ans, puis à l'âge de mes premiers rapports sexuels tout est revenu, petit à petit. S'en est suivi 4 longues années de troubles comportementaux alimentaires (boulimie) et de dépression. Puis à nouveau, je fais semblant que tout va bien, que rien n'est arrivé. Je n'ai pas porté plainte, je ne le ferai pas, je parle d'ailleurs toujours à m...
Lire
152. Laurence
Moi, Laurence, 50 ans, j'ai été victime d'attouchements et de viols vers l'âge de 4 ans. C'était un de mes oncles... Les faits ont commencé à refaire surface, sous forme de flashes vers l'âge de 33 ans, à l'occasion d'un nouveau traumatisme : quand mon mari et moi avons découvert que nos deux filles de 1 et 4 ans étaient victimes (avec d'autres enfants) d'un réseau pédocriminel impliquant un couple de voisins, d'autres membres de leur famille et d'autres personnes de leur connaissance, en Ven...
Lire
101. Julie
Moi, Julie, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineure. J'ai 5, 6 ,7, 8, jusqu’à je crois 12, 14 ans ... Toujours la même scène. Un repas de famille, le dimanche. Mes frères et moi sortons de table avant les grands et allons dans la chambre pour regarder la télévision [chez mon oncle et ma tante]. Puis mon oncle entre pour faire sa sieste. Mes frères quittent la chambre sombre, éclairée par les seuls néons de la télé. Et moi qui reste... Mon oncle, s'installe, s'allonge s...
Lire
5. Vanille
Moi, Vanille B., j’ai été abusée sexuellement par un membre de ma famille. J’avais 11 ans, lui en avait 50 et nous accueillait à Beyrouth pour le mois d’août. Beaucoup l’ont su mais tout le monde s’est tu. Depuis le jour où j’ai dénoncé les faits, je suis la menteuse, l’hystérique. J’ai tenté de porter plainte, mais le dossier a rapidement été classé sans suite. Mis à part les affaires de terrorisme, il n’y a pas de coopération entre la police belge et la police libanaise. Je tiens à ajout...
Lire
146. Evelyne
Evelyne, 40 ans. 1984, maison d'été familiale. J'ai 8 ans, mon cousin 16 ans prétexte un jeu pour m'entraîner dans cette chambre maudite qui a vu la mise à mort de mon innocence. Peur, incompréhension, silence et on continue notre journée, on rigole...puis ce "souvenir" se cimente dans un coin de ce qui reste de mon cerveau brisé. Crise en pleine nuit, rejet de contact avec les autres et du changement physique... Je veux être transparente, je me cache, fantomatique. Retour de consci...
Lire
60. Julie
Moi, Julie, j'ai été victime de viol à 12 ans par un homme de 19 ans. Il m'a séduite, offert de l'alcool et abusée. Enfermée dans la culpabilité, il m'a fallu 28 ans pour comprendre que je n'étais pas responsable. J'atteste sur l'honneur la véracité des faits évoqués. Finalement plus difficile à écrire que ce que je pensais. Mais bon, je ne suis plus une victime maintenant, mes plaies sont refermées et j'apprends chaque jour à vivre sans honte des mes cicatrices.
Lire
151. Denis
Moi, Denis, 58 ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineur. Vers l’âge de 10 ans, sous prétexte d’éducation sexuelle, il y a eu les travaux pratiques d’anatomie intime, le père et la mère à poil dans leur lit. C’était il y a bientôt 50 ans, et j’ai un souvenir visuel très précis du pubis maternel, et d’un retour angoissé dans ma chambre. Il était pharmacien, lui et sa femme n’ont pas l’excuse de la débilité de bretons arriérés et incultes. Il s’agit de pornographie, de ...
Lire