A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
88. Coco
Moi, Coco, 46ans, j'ai été victime de violences sexuelles à l'âge de 8 ans par mon père. Je suis restée dans le silence jusqu'à ce que j'en parle à mon mari quand j'avais 25 ans. J'ai parlé à mon père à l'âge de 36ans pour ne plus avoir l'impression de le protéger de ses fautes. Il a nié mais ça m'a quand même fait du bien. Je suis sur le point de terminer un livre dans l'intention d'éditer. J'y parle des faits et des conséquences. J'estime être guérie car, même s'il reste des séquelles pour...
Lire
124. Michèle
Moi, Michèle, 68 ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineure. J'étais enfant, j'avoue que je ne me souviens plus de mon âge (6/7 ans pas plus peut-être moins). Un lundi ma mère et son mari ont pris le camion du marché (vieux et lent). Nous avons roulé des heures et des heures sans qu'ils me disent où nous allions. Le soir, nous sommes arrivés sur une petite place avec de petites maisons sans étage, derrière les bois, les champs. Des gamins, des adolescents et des adultes son...
Lire
52. Zahia
Moi, Zahia K. certifie par la présente avoir été la victime de viols et d'attouchements par des amis de mes parents, notamment. Les souvenirs remontent à la petite enfance donc je pense avant et après ma rentrée en primaire. Ces actes ont été commis avec la complicité passive de mes parents et notamment ma mère qui m'emmenait auprès d'un oncle pour de l'argent. Dans la culture maghrébine, il est difficile de parler de sexe, de sexualité, du corps de la femme et cette hypocrisie m'a longte...
Lire
157. Anne-Claire
Moi, Anne-Claire, 51 ans, j'ai été victime de violences sexuelles à l'âge de 12 ans, par mon frère. J'avais environ 12 ans, mon frère de quasi 5 ans de plus que moi, m'a soumise à des gestes sur son sexe largement en érection. C'était pendant une semaine de vacances dans un hôtel au bord d'un lac, mes parents nous avaient laissés dans la même chambre, pire encore dans le même lit, tandis qu'eux avaient leur autre chambre plus loin. Jamais ils n'ont été les guides, les adultes, les paren...
Lire
105. Gwendoline
Moi, Gwendoline, à 5 ans, j’ai été violée par mon oncle, le frère de ma mère. Je n’ai rien dit. Mais ma mère a changé d’attitude avec moi et ne m’a posé aucune question. Aujourd’hui, j’ai 29 ans et j’ai encore honte. J’atteste sur l’honneur la véracité des faits évoqués.  
Lire
121. Didine
Moi, Didine, 72 ans, j'ai été voctime de violences sexuelles de 3 ans et demi à 4 ans et demi par mon grand-père. Ma maman étant en maison de repos, c'est à mes grands-parents que j'ai été confiée. Il y avait également ma tante son mari ma grand-mère et mon père venait me voir régulièrement. Mon grand-père m'emmenait  promener loin de la maison pour son forfait je n'ai pas été violée au sens strict du mot mais ai subi des attouchements et dû lui faire des fellations. Je n'ai jamais pu en p...
Lire
129. Gisèle
Moi, Gisèle, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineure. 8 ans. Attouchements subis par le frère de mon père. La dernière fois à 14 ans : si tu dis ce que je t'ai fait je te tue = toute une vie ruinée je n'ai pas trouvé l'aide dont j'ai besoin encore aujourd'hui. Merci j'ai allumé la radio ce matin et je me décide à témoigner. Mon agresseur est décédé à l'àge de 31 ans. Pour moi le plus beau jour de ma vie. C'était la punition de Dieu. Cela avait commencé avant mes 8 ans puisque...
Lire
61. Maryse
Moi, Maryse M., j'ai été victime, à l'âge de 10 ans, d'attouchements de la part du plus jeune frère de ma mère qui faisait son service militaire dans la Marine et venait régulièrement en permission chez nous. Ces abus ont duré environ une année, jusqu'au jour où j'ai refusé de m'y soumettre. Je me souviens que j'étais écrasée de culpabilité, surtout à l'égard de ma mère, et que j'ai énormément souffert d'avoir à lui cacher ce qui se passait. J'avais avec elle une relation très forte, fusionne...
Lire
90. Nathalie pour K.
Je ne suis pas la victime, c'est mon fils aujourd'hui âgé de 4 ans, qui est victime de son père depuis un an. Nous sommes le samedi 7 mars 2015, K. va pour la première fois chez son papa (il a 3 ans et n'a rencontré son père qu' une dizaine de fois une heure par mois en lieu neutre). C'est un petit garçon tout pâle que je retrouve, en pleurs, il refuse tous contacts avec ses frères et soeurs. Il dit avoir mal "aux fesses". Le lundi je me rends chez son médecin traitant qui diagnostiquer...
Lire
94. Magalie
Je m’appelle Magalie, j’ai 43 ans et j’ai été victime d’inceste entre l’âge de 8 et 12 ans, d’un père alcoolique. A 8 ans suite au divorce de mes parents, j’ai basculé d’un coup, dans un monde d’adulte glauque ou régnait la peur, le chaos, la déchéance et le silence. J’allais tous les 15 jours chez mon père, durant les week-end et pendant les vacances. Ma mère a quitté mon père parce qu’il buvait et qu’il était violent. Cela ne lui posait à priori aucun problème de me laisser seule avec lui,...
Lire
9. Susannah
Moi, Susannah, norvégienne, j'ai été droguée et violée a des multiples reprises l'année de mes 15 ans par mon beau-père et d'autres de ses copains, il était aidé par sa copine qui disposait des médicaments Résultat : Pas d'études donc pas de métier intéressant Grave dépression non détecté à l'époque Tentative de suicide par noyade Problèmes de concentration Vie de femme détruite Rôle de mère difficile à tenir Grave dépression non détecté à l'époque Ayant retrouvé les premières sou...
Lire