A quoi puis-je reconnaître
avoir été victime
de violences sexuelles
étant mineur(e) ?
À ce jour
0
0
1
7
2
personnes
ont témoigné
Brisez votre silence
TÉMOIGNEZ ICI !

Vous, victimes de violences sexuelles alors que vous étiez mineur(e)s,
brisez votre silence, témoignez ici !
Vous, citoyennes, citoyens, écoutez, lisez le cri des victimes.
Ce déni ne peut plus durer.

Témoignages

Les témoignages recueillis par les associations membres du CILCP sont destinés à être publiés sur ce site « Le déni, ça suffit ! ».

Par cette action, les victimes témoignent pour alerter l’opinion publique, les autorités compétentes ainsi que les instances internationales sur la réalité de leur vécu.

Par l’intermédiaire de ces témoignages, le CILCP demande l’ouverture d’un débat national sur le fléau social que constitue la pédocriminalité.

Par son action, le CILCP demande que la lutte contre la pédocriminalité soit déclarée grande cause nationale en France. Cette lutte doit être une priorité des instances internationales.

L’ensemble des personnes témoignant sur les supports du CILCP approuve le fait que ces publications soient transmises aux instances compétentes de l’Union européenne et de l’ONU.

Cet espace est un espace d’expression libre dédié aux victimes. Les opinions et ressentis exprimés n’engagent que leurs auteurs.

Adhérez
au collectif
108. Claude
Moi, Claude, 67 ans, j'ai été victime d'actes de pédocriminalité à deux reprises : à l'âge de 7 ans et à l'âge de 18 ans par deux prêtres. A l'âge de 7 ans, j'ai été victime d'un prêtre pédophile alors que j'étais scolarisé à Saint-Jean Baptiste de S. dans les Hauts-de-Seine. Ce prêtre sadique me punissait tous les mercredis dans sa classe dans le seul but de me caresser. A cause de lui, j'ai détesté l'école et je suis devenu le parfait cancre. J'en ai parlé à mes parents bien plus tard, m...
Lire
119. Léa
Je m'appelle Léa, j'ai maintenant 23 ans. J'avais 17 ans et demi, j'étais mal dans ma peau, je me trouvais en plein dans les lourdes suites d'une opération de la poitrine (réduction mammaire) et des relations mouvementées au lycée (harcèlement moral par des professeurs et élèves), mais je voulais profiter de ma jeunesse comme les autres, alors un soir une amie et moi nous sommes retrouvées chez de vagues connaissances à elle. Nous avons siroté un étrange mélange en toute naïveté puis sommes ...
Lire
100. Régine
Moi, Régine, 58 ans, j'ai été victime de violences sexuelles de l'âge de deux ans (et même avant), jusque l'âge de 11 ans, par trois membres masculins qui ont abusé de mon corps d'enfant, parfois jusqu'à ce que je m'évanouisse sous le poids de mon agresseur, sentant la mort dans mes poumons. Ma mère, peut-être trop fragile, ou bien trop égoïste, ne m'a jamais protégée, allant jusqu'à m'accuser d'être responsable de ce qui m'arrivait, menaçant de se mettre une balle dans la tête à cause de moi...
Lire
25. Julie
Moi Julie V., j'ai été victime d'agression sexuelle de la part de mon cousin. J'avais 17 ans, il approchait de la trentaine, marié, père de famille, conducteur de bus scolaire. J'ai porté plainte dès que possible, il a obtenu 3 mois... avec sursis. Ce qui a été impossible à prouver, c'est que je ne suis pas sa seule victime, d'autres cousines et d'autres enfants et adolescents ont subi ses vices. En dix ans je n'ai pas passé une journée sans y penser. Je suis devenue anorexique et je suis tom...
Lire
84. Isabelle
Moi, Isabelle, 50 ans, j'ai été victime de violences sexuelles entre 2 ans et 6/7 ans. Mon père nourricier était l'agresseur (placée 15 jours après ma naissance dans cette famille). Il est difficile de raconter l'irracontable... Je commence tout juste à me relever de ce traumatisme qui a dirigé une grande partie de ma vie. Je suis tombée en grave dépression à l'âge de 25 ans, j'ai perdu quasiment toutes mes dents (le nom de mon agresseur était en consonance avec 'dent'...anorexie...fibromyalg...
Lire
144. Fabrice
Moi, Fabrice, 44 ans, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineur. CM2, j'ai 10 ans et demi. Je suis dans une école privée. St Jean-Baptiste au L. B. Le maître, frère Louis est absent pour cause de maladie et c'est le frère Pierre qui le remplace. Jamais vu cet homme. Il nous propose une dictée. Pendant cette dictée, il passe dans les rangs. Il s'arrête et regarde au dessus des épaules des jeunes élèves. Je le sens derrière moi. Il pose sa main sur mon épaule. Puis il la...
Lire
129. Gisèle
Moi, Gisèle, j'ai été victime de violences sexuelles étant mineure. 8 ans. Attouchements subis par le frère de mon père. La dernière fois à 14 ans : si tu dis ce que je t'ai fait je te tue = toute une vie ruinée je n'ai pas trouvé l'aide dont j'ai besoin encore aujourd'hui. Merci j'ai allumé la radio ce matin et je me décide à témoigner. Mon agresseur est décédé à l'àge de 31 ans. Pour moi le plus beau jour de ma vie. C'était la punition de Dieu. Cela avait commencé avant mes 8 ans puisque...
Lire
109. Priscilla
Moi Priscilla, 27 ans, j'ai été victime de viols incestueux de la part de mon oncle paternel de mes 4 à 6 ans (certainement avant et un peu après), puis de la part de mon géniteur (une seule fois). J'ai parlé des agissements de mon oncle à mes 6 ans lors de mon déménagement en Haute-Savoie, les faits s'étant passés dans l'Yonne. Ma mère et mon géniteur ont porté plainte contre X puis mon géniteur a retiré sa plainte lors de sa séparation avec ma mère en invoquant le fait que tout ceci avait ...
Lire
16. Justine
Moi, Justine, j'ai été victime d'attouchements de la part de mon grand-père dès la petite enfance jusqu'à l'adolescence. J'ai également subi un acte de viol par fellation dans la toute petite enfance, je n'en ai pas le souvenir mais le revis depuis 35 ans dans un cauchemar traumatique épouvantable. J'ai parlé des actes de mon grand-père à mes parents à l'âge de 50 ans, ils m'ont traitée de folle et conseillé de me faire soigner. Psychiquement je survis en acceptant l'existence en moi de l'enf...
Lire
88. Coco
Moi, Coco, 46ans, j'ai été victime de violences sexuelles à l'âge de 8 ans par mon père. Je suis restée dans le silence jusqu'à ce que j'en parle à mon mari quand j'avais 25 ans. J'ai parlé à mon père à l'âge de 36ans pour ne plus avoir l'impression de le protéger de ses fautes. Il a nié mais ça m'a quand même fait du bien. Je suis sur le point de terminer un livre dans l'intention d'éditer. J'y parle des faits et des conséquences. J'estime être guérie car, même s'il reste des séquelles pour...
Lire
138. Ophélie
Moi, Ophélie, j'ai été victime d'attouchements de 12 à 16 ans par mon beau-père de l'époque. Cela a commencé par une chamaillerie dans le couloir et une main glissée sous mon tee-shirt et qui est allée fouiller mes seins d'ado, puis un trou dans le mur de la salle de bain et un œil voyeur, des livres pornos oubliés délibérément sur le bureau et puis le jour de son mariage avec ma mère, il est venu se coucher près de moi en pleine nuit, il me disait que sa fille à lui lui manquait et qu'il ne ...
Lire